Vous êtes :

Hampton Court Half-Marathon : le run qui file à l’anglaise !

 

Ce 18 février 2018 j’ai enfin pu profiter de mon cadeau de Noël en épinglant mon 12ème dossard de semi-marathonienne, mon premier au Royaume-Uni 🙂

Au sud-ouest de Londres, sur les rives de la Tamise, se trouve la petite ville de THAMES DITTON non loin du Palais royal d’Hampton Court, résidence du Roi d’Angleterre Henri VIII.

Accessible en train du centre de Londres avec une correspondance à Wimbledon, en moins d’une heure, cette banlieue est un véritable havre de paix loin du tumulte de la capitale.

Il est 7h00, le soleil se lève sur la Tamise, un rayonnement jaune, orange, rose, rouge balaye le ciel et se reflète dans l’eau, le spectacle est époustouflant (Miracle Morning !).

Alors que je prépare chaque compétition en suivant un plan d’entraînement et une alimentation équilibrée sur plusieures semaines, pour celle-ci je n’ai pas réussi à suivre un programme ni eu l’envie de m’imposer des contraintes (certainement le contre coup des 9 semaines de préparation du Marathon de Palerme).

C’est en véritable Run-touriste que je participe à la 3ème édition de “The Original Hampton Court Half Marathon” !

Le dossard ne se retire pas la veille de la course, celui-ci est envoyé par la Poste au domicile des coureurs (ou délivrer avant la course pour les étrangers). Le tee-shirt, les « goodies » et le ravitaillement sont remis après le franchissement de la ligne d’arrivée.

Il est 8h lorsque nous rejoignons le parc Giggs Hill Green (terrain d’entraînement du club de cricket local depuis 1833). Tout est parfaitement bien organisé, du parc à vélos, aux poubelles mobiles, aux stands de “hot dog”, de thé, de café… (La rigueur à l’anglaise !).

Nous sommes un peu plus de 4 000 coureurs, répartis dans des SAS. Nous choisissons celui d’1 heure 50 en se fixant l’objectif d’1h54.

Top départ à 8h30, nous courrons en pleine nature près de Weston Green. Les maisons sont de même style et de même hauteur. Les oiseaux chantent et accompagnent nos pas sur “Portsmouth road” (ligne droite). Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Au 5ème miles nous traversons le marché de Kingstone Upon Thames pour rejoindre l’autre côté de la tamise en empruntant le “Kingstone Bridge”.

Les cygnes et les canards suivent les avirons qui s’entraînent sur la Tamise. Le parcours est plat, roulant, agréable : la tamise côté gauche et le parc du château d’Hampton côté droit. Les bénévoles et le public anglais sont  enthousiastes. Malgré cela dès le 8éme miles, je trouve le temps long, je n’arrive pas à convertir les miles en kilomètres ni à gérer mon temps car je n’utilise pas de GPS et de montre.

Au 10éme miles l’imposant Hampton court Palace se dévoile derrière les grilles du parc. La couleur des tuiles, son architecture, ses nombreuses cheminées et ses 500 ans d’Histoires en font un monument exceptionnel.

En run-touriste avisée, je m’arrête prendre des photos, impressionnée par la grandeur de ce bâtiment. 😉

De retour à Thames Ditton, nous courrons sur le trottoir car la circulation n’est pas arrêtée sur Hampton Court Way, accélérons dès le 11 ème miles et franchissons l’arche bleue de l’arrivée « Finish »au bout de 2 heures sous un beau soleil.

Je n’ai pas réalisé un bon « temps » sur cette course mais j’ai  pris le « temps » de vivre cette aventure inoubliable, ce précieux cadeau de Noël et d’en apprécier chaque instant.

 

🙂   Run behind your dreams  🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire